Définition et fonctionnement du Compte Personnel de Formation

Directement inspiré du Droit Individuel à la Formation (DIF), le Compte Personnel de Formation (CPF) le remplace à compter du 1er janvier 2015. Créé par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, le Compte Personnel Formation doit permettre aux salariés, demandeurs d’emploi et jeunes diplômés d’avoir accès à la formation continue. Il a été conçu afin d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel des salariés. Il élargit également les prérogatives du DIF : parmi les modalités d’action du CPF, on retrouve notamment le principe d’une réserve d’heures à disposition de chaque personne en âge de travailler, dont le déclenchement aura lieu dès la recherche du premier emploi, au plus tôt dès 16 ans, voire 15 ans pour un jeune en apprentissage. Un des principaux atouts de ce dispositif : le compte personnel de formation suivra le salarié lors d’un changement de poste ou durant ses périodes de chômage et ce jusqu’à sa retraite. Contrairement au DIF, le compte formation personnel sera plafonné à 150 heures contre 120 heures dans l’ancien dispositif. Des abondements supplémentaires sont également prévus en cas de non-respect de la part des entreprises par exemple, permettant de dépasser le plafond. Pour aller plus loin, nous vous proposons plusieurs articles détaillés dans cette rubrique :

Tous nos conseils d'experts CPF

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus