Actualité du CPF

Le CPF ne rencontre pas encore le succès escompté auprès des salariés

Actualité du CPF Le 04 décembre 2015

Si le Compte Personnel de Formation est de plus en plus utilisé par les demandeurs d'emploi, il peine à décoller chez les salariés selon les chiffres du ministère du Travail. Sur les 150.000 formations validées depuis début 2015, seulement 22% ont été obtenues par des salariés. Malgré tout, le ministère du Travail se félicite des résultats de ce nouveau dispositif.

Le CPF ne rencontre pas encore le succès escompté auprès des salariés

Depuis sa mise en place au 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation a permis aux demandeurs d'emploi de se former en priorité. Mais du point de vue du renforcement de l'employabilité des salariés et de la sécurisation des parcours professionnels, il reste encore du chemin à parcourir. En effet, salariés et entreprises ne semblent pas s'être appropriés le dispositif comme attendu. D'après les chiffres du ministère du Travail rapportés par l'AFP, "sur les quelque 150.000 formations CPF obtenues depuis le début de l'année, 78% l'ont été par des demandeurs d'emploi et 22% par des salariés."

Des freins  persistant pour les salariés

C'est LA grosse différence avec le DIF (Droit Individuel à la Formation), qui bénéficiait essentiellement aux salariés. Le CPF remplit donc sa mission de formation des publics prioritaires mais pour le moment, le déséquilibre est en faveur des demandeurs d'emploi. Le ministère mise pourtant sur un rééquilibrage à terme. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. Les demandeurs d'emploi bénéficient en effet d'un abondement de 100 heures sur leur CPF par le FPSPP (Fonds Paritaire de sécurisation des parcours professionnels) lors d'un projet de formation. Pour les salariés, l'appropriation est complexe puisque indirecte : les entreprises ne se sont pas encore complètement familiarisées au dispositif pour co-construire les projets de formation. Ce qui est particulièrement vrai dans les petites sociétés, qui peinent également à communiquer sur le sujet auprès de leurs salariés contrairement aux grands groupes.  Enfin, les organismes de financement, les OPCA, ne sont pas encore reliés au système informatique du CPF (la quasi-totalité le sera en juin 2016).

Des effets bénéfiques à rappeler

Le gouvernement reste malgré tout positif, se félicitant de la qualité des formations proposées, d'une durée de 481 heures en moyenne (155 pour les salariés et 571 pour les demandeurs d'emploi) là où les formations DIF n'étaient que de 22 heures en moyenne. Il souligne également l'effet "multiplicateur" du dispositif, pouvant être abondé  par les entreprises, les OPCA, les partenaires sociaux, la Région, Pôle Emploi... Enfin, il rappelle la souplesse du CPF qui accompagne le salarié tout au long de sa vie, et qui, rappelons-le, prévoit le cumul de 150 heures maximum mobilisables même pendant les périodes de chômage.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

Trouver votre formation CPF

Anglais pour adulte débutant (éligible CPF)

avec Capcours
- ISSY LES MOULINEAUX (92) et 1 autre localité

    En centre/En entreprise/A distance

    Eligible

    Initiation

    En centre/En entreprise/A distance

    60 heures

    Eligible

    Initiation

    En entreprise/En centre

    Eligible

    Intermédiaire

    Voir toutes les formations

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus