Actualité du CPF

70% des décideurs RH ont « une connaissance minimale » de la réforme de la formation

Actualité du CPF Le 23 avril 2015

Décidément, la réforme de la formation continue d’être sous le feu des critiques et le Compte Personnel de Formation n’a pas le succès escompté, notamment auprès des RH, comme le montre l’enquête menée par Fidal, spécialisé en formations juridiques et RH, et le cabinet de conseil en management Amplitude.

70% des décideurs RH ont « une connaissance minimale » de la réforme de la formation

Selon ses résultats, 70 % des décideurs RH interrogés déclarent « n’avoir qu’une connaissance minimale de la réforme en cours » et 60% affirment qu’elle « n’apportera pas de changement dans leur entreprise ». Et pour 50% des DRH, la nouvelle loi constitue surtout une contrainte complémentaire. Mais la réforme est encore plus sévèrement jugée par les responsables formation : 47% des sondés prévoient une augmentation des dépenses de formation (53% parmi ceux qui maîtrisent la réforme) et 53% pensent que le CPF rend l’accès à la formation plus complexes (60% parmi ceux qui maîtrisent la réforme.

Pour Philippe Rossignol, Directeur Général d’Amplitude : « Cette opinion dégradée peut s’expliquer par

l’extrême complexité du dispositif. Mais une autre hypothèse peut être avancée : le sentiment de

dépossession des décisions de formation par les entreprises. Le DIF était un droit d’initiative et de

coconstruction avec le salarié. Avec le CPF, l’entreprise n’a plus son mot à dire. Et pourtant, seuls 24 % pensent que le CPF libère les entreprises d’une contrainte. Il semble que les importants moyens de

communication et la médiatisation mis en place autour de ce nouvel outil n’aient pas suffi à dissiper les

inquiétudes. »

> Consulter l’étude

(Source : APF)

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus