Actualité du CPF

10 signes que vous n’avez rien compris au CPF

Actualité du CPF Le 05 janvier 2016

Mis en place le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation a fait l’objet de critiques de la part des professionnels comme des salariés. Compliqué à comprendre, difficile à mettre en place… Le dispositif n’a pas rencontré un franc succès à sa mise en place, mais peu à peu, il s’est fait une place. En 2016, vous vous situez toujours dans l’un ou plusieurs des 10 points suivants, alors quelques révisions sur vos droits sont nécessaires !

10 signes que vous n’avez rien compris au CPF

  1. Le DIF existe encore : eh bien non puisqu'il a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation) il y a un an, au 1er janvier 2015 (sauf dans le service public).
  2. Mes heures de DIF sont perdues : rassurez-vous, celles-ci sont conservées et vous devez les indiquer manuellement sur votre CPF en ligne lors de l’activation de ce dernier.
  3. Je peux encore utiliser mon DIF : votre DIF, non, mais les heures cumulées grâce au DIF, oui, et vous avez jusqu’à la fin 2020 pour les utiliser. Toute nouvelle heure de formation acquise après le 1er janvier 2015 fait partie de votre CPF. Les heures cumulées avant relèvent de l’ancien DIF.
  4. Mon CPF est crédité automatiquement : oui et non. Oui car vos droits sont automatiquement crédités sur votre Compte Personnel de Formation en ligne, mais vous devez pour cela l’activer.
  5. Je peux faire n’importe quelle formation avec le CPF : la réponse est encore « non » malheureusement. D’abord vous devez avoir accumulé des droits sur votre compte personnel de formation ; ensuite, vous n’obtiendrez de financement que pour une formation « éligible » au CPF (consultez la liste des formations éligibles).
  6. Je dois demander l’autorisation à votre patron pour vous former : erreur ! Une autorisation n’est requise que si vous souhaitez vous former sur votre temps de travail, et c’est une autorisation d’absence que vous devez solliciter, pas de vous former. Si la formation se déroule HTT (hors temps de travail), aucune autorisation n’est requise. Vous devez toutefois vous renseigner auprès de votre OPCA ou Fongecif pour obtenir un financement.
  7. Je ne peux me former qu’en passant par le CPF : faux. Votre entreprise peut vous proposer une formation dans le cadre de son plan de formation ou financer votre formation si elle sert ses intérêts, sans passer par le CPF.
  8. Fonctionnaire, j’ai accès au CPF : pas encore, car les salariés du public sont encore sous le régime du DIF.
  9. Le CPF est moins avantageux que le DIF : c’est tout le contraire. Là où le DIF permettait de cumuler 120 heures de formation sur 6 ans maximum, le CPF permet lui d’accumuler 150 heures sur 8 ans (base temps complet).
  10. Le CPF est plus compliqué que le DIF : faux. Tout se fait sur internet : pas besoin de passer par votre entreprise, sauf peut-être pour connaître votre solde d’heures de formation mais vous pouvez le connaître auprès de votre OPCA. La portabilité des heures en cas de changement d’entreprise est par ailleurs automatique et pour toute la vie professionnelle jusqu’à la retraite, alors qu’elle était de deux ans seulement pour le DIF. Contrairement au DIF, les heures du CPF sont utilisables même en cas de chômage, sans l’accord de Pôle Emploi.

Partager sur

Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités liés à votre recherche d'emploi et mesurer l'audience du site. En savoir plus